• Accueil
  • Pro Hexis Supercross : J-8 pour l’ouverture à Châteauneuf !

Pro Hexis Supercross : J-8 pour l’ouverture à Châteauneuf !

La saison de Motocross n’est pas encore terminée que celle de Supercross s’ouvre déjà à l’approche des beaux jours ! Ainsi dans une semaine c’est à Châteauneuf les Martigues que sera donné comme l’an passé le coup d’envoi de la Coupe Pro Hexis Supercross, qui entre dans sa troisième année d’existence.

Emmenée par Eric Pappalardo, l’équipe de Châteauneuf les Martigues a abattu un sacré boulot pour moderniser et agrandir sa piste de Supercross qui n’aura rien à envier aux plus belles pistes Européennes, comme en témoigne Cédric Soubeyras, le lauréat 2017 de la Coupe Pro Hexis Supercross. « Alors que jusqu’ici on tournait en une trentaine de secondes sur le circuit, on va cette fois en mettre quinze de plus pour boucler un tour, » confie Cédric, licencié dans ce dynamique club Provençal. « La nouvelle piste va être encore plus propice que l’ancienne aux belles bagarres, car les obstacles sont plus importants et il y aura pas moins de six longueurs de piste. Je vais découvrir le nouveau tracé en même temps que mes rivaux, car cela fait quelque temps que je ne suis pas allé rouler à Châteauneuf ; en fait c’est surtout avant de partir aux Etats Unis que j’ai roulé là bas, depuis mon retour en France je roule plus souvent en Motocross qu’en Supercross, » poursuit-il. Depuis son sacre l’an passé lors de la finale du Pro Hexis à Tours, Cédric n’a pas vraiment pris de repos en enchainant le championnat Britannique de Supercross – qu’il a remporté – et le championnat Américain de Supercross. « L’Amérique ça a toujours été un rêve, et je reviens boosté comme jamais ! J’ai pu continuer à progresser aux côtés de Marvin Musquin avec qui j’ai passé un mois et demi ; j’ai disputé neuf finales, et si je n’ai pas vraiment pu faire de break hivernal je ne peux pas me plaindre car j’adore le Supercross. »

Favori à sa propre succession, Cédric n’a pas perdu son temps depuis son retour en France puisqu’il a remporté le weekend dernier le Supercross de Clermont. Autant dire qu’il sera l’homme à battre dans son club et devant son public. « Le public, ce sera le seul avantage que j’aurais par rapport à mes rivaux ! Je vais également disposer à partir de cette course d’une moto similaire à celle que j’avais aux USA, puisque je viens de recevoir le moteur que nous avions développé et adapté à mon pilotage avec le team pour qui je roulais. A Clermont je n’avais qu’une moto de série équipée de mes suspensions, là j’aurais une machine plus évoluée ce qui ne veut pas dire que c’est pour cela que je gagnerais ! L’intérêt de rouler avec ce moteur est de commencer à préparer la saison 2019, puisqu’il y a de fortes chances pour que je reparte rouler aux USA avec cette équipe, » analyse Cédric qui se réjouit de l’essor des Supercross en France. « J’apprécie vraiment la formule du Pro Hexis Supercross, et notamment les trois finales qui sont au programme de chaque soirée ; je regrette juste que les courses soient un peu trop courtes à mon goût ; les Américains ont repris ce schéma sur quelques unes de leurs épreuves, mais chez eux chaque finale est plus longue que la précédente et c’est peut-être une idée à suivre à l’avenir. »

Ayant disputé une trentaine de Supercross en l’espace d’un an, Cédric va retrouver derrière la grille des adversaires qu’il connaît bien pour les affronter régulièrement en France. Et s’ils roulent moins souvent en Supercross que lui, Xavier Boog, Gregory Aranda, Fabien Izoird ou Florent Richier pour ne citer qu’eux vont donner du fil à retordre à Cédric qui prépare d’ailleurs Châteauneuf en roulant…en motocross ! « Il n’y a rien de tel que le motocross pour travailler la vitesse, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai prévu faire aussi des motocross cet été, une discipline où je me fais plaisir également. »

Qui s’imposera à Châteauneuf vendredi 29 ? Réponse sur place, le Moto Club ayant mis les petits plats dans les grands pour que vous passiez une super soirée. Huit finales (3 en SX2, 3 en SX1 et 2 pour les amateurs) côté courses et un show de FreeStyle sont au programme de cette soirée qui débutera à 20 heures précises.

Côte médias, outre le partenariat avec la chaine AB Moteurs qui diffusera un résumé de chaque course, la Coupe Pro Hexis vient de signer un partenariat avec RTL2 qui assurera la promotion de chacune des cinq épreuves sur ses réseaux nationaux et régionaux.

Pour plus d’informations sur le Supercross de Châteauneuf n’hésitez pas à visiter le site du club http://mcchateauneuf.com et la page Facebook dédiée « MC-Chateauneuf-les-Martigues »