• Accueil

LE PRO HEXIS A FRESNE ST MAMES CE WEEKEND

La caravane du Pro Hexis Supercross reprend la route ce weekend, direction Fresne St Mames (Haute Saône) pour la troisième épreuve de la cuvée 2019. Une épreuve où tout le monde aura une pensée pour Boris Prudhomme, tragiquement décédé le week-end dernier.

Une semaine après ce drame rappelant que le risque zéro n’existe pas dans les sports mécaniques, les acteurs du Pro Hexis se retrouvent en terre connue puisque le club de Fresne St Mames est, comme Châteauneuf ou La Bosse un fidèle de cette série depuis sa création par Josse Sallefranque. Autant dire que tous les ingrédients sont là pour que le public passe une superbe soirée, sur un circuit permanent peaufiné et amélioré chaque année par les bénévoles du club.

Aranda face à Soubeyras

Vainqueur des deux premières étapes dans la catégorie SX1, Cédric Soubeyras sera une fois de plus l’homme à battre sur cette piste ou il n’avait pu s’imposer en 2017 – victoire de Xavier Boog – avant de manquer l’édition 2018 en raison d’une blessure. Vainqueur de quatre des six finales courues à ce jour le pilote Husqvarna 2B a jusque là toujours laissé échapper la dernière finale de chaque soirée, ce qui ne l’empêche pas de mener la série avec dix sept points d’avance sur Greg Aranda. Le champion sortant a monté le rythme le weekend dernier en Bretagne, s’offrant trois podiums dont un succès qui font de lui le plus sérieux rival de Soubeyras ; vainqueur l’an passé à Fresne, Greg doit impérativement battre ‘Soub’ pour conserver ses chances de reconduire son titre. Dauphin d’Aranda l’an passé, son équipier Fabien Izoird est lui aussi monté en puissance le weekend dernier, s’améliorant au gré des finales – 4ème, 3ème puis second – pour finir sur la troisième marche du podium et s’emparer de la troisième place du Pro Hexis. Eux aussi candidats au podium final Adrien Escoffier et Charles Lefrançois ont une longueur de retard mais tout reste possible, pour peu qu’ils accrochent des podiums samedi soir. A surveiller également Nicolas Aubin qui, malade et absent le weekend passé, fera son retour en piste.

Au coude à coude en SX2

Si Soubeyras a réussi le doublé, la situation est plus ouverte en SX2 puisque Yannis Irsuti et Anthony Bourdon affichent chacun une victoire au compteur ! Yannis a tiré le premier en s’imposant à Châteauneuf, mais Anthony a répliqué à La Bosse et se montre le plus performant du moment avec trois succès à son actif ! La lutte promet d’être serrée, d’autant plus que Luca Imbert n’a pas dit son dernier mot ; vainqueur de deux finales Luca a perdu gros en ne terminant pas une des courses le weekend dernier, mais avec dix petits points de retard sur les leaders tout reste possible pour lui. Le titre devrait se jouer parmi ce trio, Adrien Malaval quatrième du provisoire comptant déjà 30 points de retard sur les leaders ; absent à Châteauneuf pour cause de championnat MX Calvin Fonvieille a fait une entrée remarquée à La Bosse – second de la soirée avec trois podiums à son actif – et il sera un outsider de choc dans la course au titre s’il continue à jouer devant, piquant de précieux points à l’un ou l’autre.

Les amateurs et le FMX

Comme c’est le cas sur chaque épreuve, les amateurs seront également de la partie, chacune des deux premières épreuves ayant vu des pilotes différents monter sur le podium ! Seul l’Italien Andrea Bonifacio a réussi le doublé, s’imposant à Châteauneuf avant de subir la loi de Marc Hechard et Alexandre Grondin à la Bosse ; Tanguy Termeau, Clément Calley et Alexandre Grondin ont eux aussi connu la joie du podium mais à chaque épreuve tout est remis en question et ce sera encore le cas samedi soir à Fresne ou les trois shows FMX et un feu d’artifice complèteront le programme. Les essais débuteront à 16h00, le coup d’envoi de la soirée étant lui donné à 20h15.

La Bretagne a fêté comme il se doit le passage du Pro Hexis Supercross sur ses terres, et si la hiérarchie est restée similaire en SX1 avec la victoire de Cédric Soubeyras cela a été différent en SX2 ou Anthony Bourdon s’est imposé. Pas le temps de se reposer pour les pilotes comme pour le staff du Pro Hexis, puisque samedi prochain c’est à Fresnes St Mames que la série se poursuit !

Comme à Châteauneuf pour l’ouverture du Pro Hexis, Cédric Soubeyras a donc dicté sa loi à ses rivaux sans pour autant réussir la soirée parfaite puisqu’il laisse encore échapper une manche, la dernière de la soirée ! Sans jamais signer de holeshot Cédric a su prendre le meilleur sur Adrien Escoffier puis Charles Lefrançois pour s’imposer dans les deux premières manches, avant de marquer le pas dans la troisième ou il doit se contenter de la quatrième place. Un résultat suffisant pour lui assurer la victoire avec la plus mince des marges puisque Greg Aranda ne lui concède qu’un petit point ! Troisième puis second et enfin vainqueur de l’ultime confrontation le champion sortant confirme qu’il sera bien le plus sérieux rival de Soub’, Thomas Ramette ayant malheureusement jeté l’éponge après s’être fait à nouveau mal au genou dès la première finale. La troisième marche du podium revient à Fabien Izoird (4/3/2) qui comme son équipier a amélioré ses résultats au fil de la soirée, avec une quatrième, une troisième et enfin une seconde place lui permettant de prendre le meilleur sur Adrien Escoffier (2/5/5) quatrième et Charles Lefrançois (6/4/3) cinquième à domicile.

Dans la catégorie SX2 la soirée a été dominée par Anthony Bourdon revenu à son meilleur niveau sur une piste qui lui a toujours réussi ! Auteur comme Yannis Irsuti d’un mauvais départ dans la première finale Anthony (3/1/1) s’est superbement repris par la suite en signant deux succès le relançant dans la course au titre face à Yannis Irsuti (5/2/4) qui n’a pas été en réussite ce weekend au niveau des départs ! Il monte néanmoins sur la troisième marche du podium, devancé par un excellent Calvin Fonvieille ; absent à Châteauneuf pour cause de championnat MX, Calvin a fait une entrée en fanfare (2/3/2) en se battant pour la victoire ! Le malchanceux du jour – outre Boris Prudhomme et Julien Roussaly tous deux victimes d’une grosse chute – se nomme Lucas Imbert, beau vainqueur de la première finale avant de chuter fort dans la seconde ; il sauvera de précieux points dans l’ultime sortie de la soirée (1/0/3), se classant cinquième de l’épreuve derrière François Dore (4/4/5) auteur d’une excellente prestation. Victime d’une impressionnante chute ayant provoqué un drapeau rouge peu après le départ de la seconde finale, Boris Prudhomme a été évacué et placé en soins intensifs.

Chez les amateurs doublé de Marc Hechard qui s’impose devant Alexandre Grondin et Andrea Bonifacio, qui n’a pu rééditer son doublé de Châteauneuf les Martigues.

SX1 : 1.Soubeyras (Husqvarna), 53 pts (1/1/4) ; 2.Aranda (Kawasaki), 52 (3/2/1); 3.Izoird (Kawasaki), 45 (4/3/2); 4.Escoffier (Honda), 39 (2/5/5); 5.Lefrançois (Suzuki), 38 (6/4/3); 6.Le Hir (Honda), 31 (5/6/6); 7.Do (Suzuki), 26 (8/7/7) ; 8.Thury, 25 (7/8/8) ; 9.Clermont (Kawasaki), 21 (9/9/9) ; 10.Tarallo, 18 (10/10/10) ; etc…

SX2 : 1.Bourdon (Honda), 55 (3/1/1); 2. Fonvieille (KTM), 49 (2/3/2) ; 3.Irsuti (Yamaha), 41 pts (5/2/4); 4.Dore (Kawasaki), 37 (4/4/5) ; 5.Imbert (Yamaha), 35 (1/0/3); 6.Malaval (Yamaha), 30 (7/5/6); 7.Lamarque (Husqvarna), 27 (8/6/7); 8.Bouly, 23 (7/10/8) ; 9.Polias (Husqvarna), 20 (11/8/9) ; 10.Duhamel (KTM), 10 (6/0/0) ; etc..

Amateurs : 1.Hechard, 40 (1/1); 2.Girondin, 34 (2/2) ; 3. Bonifacio, 30 (3/3) ; 4.Grosjean, 22 (5/5) ; 5.Yong Sang, 20 (9/4) ; 6.Casat, 20 (4/9) ; 7.Tonin, 18 (7/7) ; 8.Metayer, 16 (6/10) ; 9.Termeau, 14 (10/8) ; 10.Rault, 12 (14/6) ; etc…

Seconde étape du Pro Hexis Supercross ce samedi 27 Juillet

La Bretagne à l’heure du SX !

La Bretagne a toujours été un terrain fertile en matière de compétitions moto, et si le Motocross a longtemps prédominé le Supercross a réussi à se faire une place de choix grâce au Moto Club de La Bosse de Bretagne qui organise ce samedi 27 Juillet le second round du Pro Hexis SX !

Possédant à la fois un terrain de Motocross et une piste de Supercross, le club de la Bosse n’a que l’embarras du choix en matière d’organisation ! Mais depuis quelques années c’est bien le SX et plus particulièrement le Pro Hexis qui est à l’honneur dans cette commune d’Ile et Vilaine située au Sud de Rennes, à proximité de Bain de Bretagne. Au fil des années le club a peaufiné son tracé qui fait l’unanimité auprès des pilotes et des spectateurs qui jouissent d’une superbe visibilité sur la piste.

A fond sur le Supercross

Second des quatre rendez vous de l’année La Bosse de Bretagne est un fidèle du Pro Hexis Supercross, et a grandi en même temps que la série imaginée par Josse Sallefranque il y a déjà quatre ans ! Six semaines après le coup d’envoi du millésime 2019 à Châteauneuf les Martigues la donne a changé puisque tous les pilotes sont maintenant concentrés sur le SX après que la saison de MX se soit terminée à Iffendic, toujours en Bretagne ! Si cela ne change pas grand chose pour des garçons comme Cédric Soubeyras, Adrien Escoffier, Fabien Izoird, Thomas Do ou Charles Lefrançois qui ont donné priorité au SX, la donne est différente pour Gregory Aranda, Nicolas Aubin, Anthony Bourdon ou Nicolas Dercourt qui ont dû combiner au mieux entrainement MX et SX jusque mi juillet sans vraiment pouvoir privilégier l’une ou l’autre des disciplines. Désormais c’est donc à armes égales que les ténors du SX Français vont pouvoir s’affronter !

Soubeyras premier leader en SX1

Concentré depuis quelques années déjà sur le SX, Cédric Soubeyras est le premier leader du Pro Hexis et il va être difficile de le déloger de son fauteuil de leader ! Vainqueur en Bretagne en 2017 mais absent l’an passé (blessure) Cédric a pris l’ascendant sur ses rivaux d’entrée de jeu et sera donc l’homme à battre ! Mais Gregory Aranda lauréat du Pro Hexis 2018 compte bien lui rendre la tâche difficile, sur une piste qui ne lui avait pas vraiment réussi l’an passé bien qu’il se soit montré le plus rapide en piste ; actuel troisième du classement Greg a assuré jusque là des podiums dans tous les SX dont il a pris le départ cette saison, et doit monter en puissance pour éviter que Soub’ ne prenne le large ! Parmi les autres hommes à suivre en SX1 citons Fabien Izoird qui a retrouvé son niveau d’avant blessure, Adrien Escoffier et Thomas Do qui ont trouvé leurs marques dans cette catégorie nouvelle pour eux, Thomas Ramette lauréat l’an passé à La Bosse et les toujours jeunes Nicolas Aubin et Charles Lefrançois, ce dernier jouant devant ses fans qui l’avaient porté sur le podium l’an dernier. Un nouveau venu dans cette catégorie, le jeune Allemand Nick Thury dont le coach n’est autre que Sébastien Tortelli, le double champion du Monde Français !

SX2 : Irsuti défend son bien

Sérieusement blessé l’an passé, Yannis Irsuti a réussi un véritable tour de force en revenant à la compétition puis en s’imposant quasiment à domicile à Châteauneuf ! Le voici leader du SX2, avec à ses trousses une belle brochette de pilotes cumulant déjà une belle expérience en SX. Troisième du provisoire Anthony Bourdon apprécie le tracé de La Bosse (victoire en 2017 et podium en 2018) et devrait être avec Julien Roussaly (l’homme en forme du moment en SX2) et Luca Imbert l’un des plus coriaces adversaires de Yannis ! Côté outsiders Calvin Fonvieille le champion de France national, l’Italien Lorenzo Camporese, Adrien Malaval et Mickael Lamarque joueront à minima un podium de manche. Du côté des amateurs enfin l’Italien Andrea Bonifacio sera-t-il aussi fort en Bretagne qu’il ne le fut en Provence ? Double vainqueur à Châteauneuf les Martigues, il retrouvera derrière la grille de départ Tristan Bajard, Tanguy Termeau, Marc Hechard qui se sont tous illustrés lors du coup d’envoi de la série.

Une formule inchangée

Avec trois finales pour les catégories SX1 et SX2, deux manches pour les amateurs et trois démonstrations de Freestyle animées par Brice Izzo, Paul Manesse et Hannes Ackermann le programme de la soirée est bien rempli avec en bouquet final un feu d’artifice ! Les essais libres débuteront à 15h00, les essais chronométrés à 16h25 et dès 18h00 vous aurez droit à une première séance de Freestyle histoire de se mettre dans l’ambiance. Mais le véritable coup d’envoi de la soirée sera donné à 20h00, courses et Freestyle se succédant jusqu’au feu d’artifice prévu à 23h45. Il vous en coutera 20€ pour assister au seul SX de haut niveau en Bretagne, l’entrée étant gratuite pour les moins de 12 ans.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à visiter :

le site http://prohexissupercross.com

La page Facebook dédiée « Pro Hexis Supercross »

La page Facebook dédiée « Moto Club la Bosse de Bretagne »

Le calendrier restant 2019

  • – 27 Juillet : La Bosse de Bretagne (35)
  • – 3 Aout : Fresnes Saint Mamès (70)
  • – 12/13 Octobre : Villebon

Les positions après une épreuve :

SX1 : 1.Soubeyras (Husqvarna), 57 pts (1/1/2) ; 2.Pourcel (Kawasaki), 54 (2/2/1) ; 3.Aranda (Kawasaki), 41 (3/5/3) ; 4.Izoird (Kawasaki), 39 (5/3/4);  5.Escoffier (Honda), 34 (4/6/5) ; 6.Lefrançois (Suzuki), 28 (7/7/6) ; 7.Dercourt (Suzuki), 26 (6/9/7) ; 8.Aubin (Suzuki), 25 (9/4/11) ; 9.Le Hir (Honda), 21 (8/8/9) ; 10.Ramette (Suzuki), 16 (8/DNF/8) ; etc..

SX2 : 1.Irsuti (Yamaha), 54 pts (2/1/2) ; 2 .Imbert (Yamaha), 50 (1/2/4) ; 3.Bourdon (Honda), 40 (7/5/1) ; 4.Camporese (Ita, Kawasaki), 40 (6/3/3) ; 5.Malaval (Yamaha), 35 (5/4/5) ; 6.Lamarque (Husqvarna), 32 (3/8/7) ; 7.Roussaly (Husqvarna), 30 (4/7/8) ; 8.Lebeau (Husqvarna), 28 (8/6/6) ; 9.Marrone (Husqvarna), 18 (9/11/10) ; 10.Prudhomme (Kawasaki), 17 (10/9/12) ; etc…

Amateurs : 1.Bonifacio (Ita, Suzuki), 40 pts (1/1); 2.Termeau (KTM), 30 (4/2); 3.Calley (KTM), 25 (6/3); 4.Saglietto (Yamaha), 22 (7/4); 5.Matthieu (Husqvarna), 20 (5/7); 6.Bajard (Honda), 20 (2/13); 7.Arena (Husqvarna), 18 (9/5); 8.Rappeneau (Honda), 18 (8/6); 9.Hechard (KTM), 15 (3/DNF); 10.Pascal (Yamaha), 12 (10/10); etc…

Le coup d’envoi du Pro Hexis Supercross millésime 2019 a été donné ce weekend à Châteauneuf les Martigues, et le public venu plus nombreux que jamais a assisté à une superbe soirée au terme de laquelle Cédric Soubeyras (450 Husqvarna) et Yannis Irsuti (250 Yamaha) se sont imposés, dans pour autant réussir le ‘hat trick’ dont ils pouvaient rêver !

La fidélité paye toujours, et jamais encore on n’avait vu autant de monde se presser aux abords du circuit, la présence en piste d’un des enfants du pays ayant sans doute participé à cet engouement ! Et disons le de suite, Christophe Pourcel a répondu aux attentes de ses fans en remportant une des trois finales SX1 de cette belle soirée.

Comme on pouvait s’y attendre les pilotes ayant axé leur préparation sur le Supercross en laissant de côté le Motocross ont logiquement tiré bénéfice de leur investissement, à commencer par Cédric Soubeyras (1/1/2) qui entre championnats Britanniques et Américains s’était préparé on ne peut mieux ! Vainqueur des deux premières finales SX1 Soub’ a toutefois dû s’incliner face à Christophe Pourcel (2/2/1) dans l’ultime manche de la soirée, Christophe étant toujours aussi efficace avec son pilotage hyper technique qui lui permet de renouer avec un podium ; second de la soirée CP devance Greg Aranda (3/5/3) qui a été très efficace et engrange un maximum de points en attendant de laisser de côté le MX sitôt la finale de l’Elite – ou il joue le titre – terminée. De retour à la compétition Fabien Izoird (5/3/4) a été le seul à s’immiscer sur un podium de manche, ce qui lui permet de prendre la quatrième place du provisoire devant Adrien Escoffier (4/6/5) auteur d’un bon retour dans cette catégorie SX1.

Sérieusement blessé l’an passé Yannis Irsuti (2/1/2) a été récompensé de ses efforts en s’imposant dès sa reprise dans sa discipline de prédilection. Vainqueur d’une finale et sur le podium des deux autres, Yannis a dû partager les victoires avec Lucas Imbert (1/2/4) et Anthony Bourdon (7/5/1) auteurs d’une très bonne soirée, comme Lorenzo Camporese (6/3/3) qui rate de peu le podium !

Nul doute que d’ici la prochaine épreuve programmée dans six semaines à La Bosse de Bretagne (27 Juillet) les choses auront évolué, et que cette première hiérarchie sera remise à plat puisque tout le monde jouera à armes égales en se consacrant exclusivement au SX ! Autres certitudes, la catégorie amateurs – dominée cette fois par l’Italien Andrea Bonifacio – sera toujours aussi disputée, et le show FMX sera du même niveau que celui qui a enthousiasmé le public Sudiste et qui a grandement participé au succès de cette première soirée SX de l’année dans l’hexagone.

SX1 : 1.Soubeyras (Husqvarna), 57 pts (1/1/2) ; 2.Pourcel (Kawasaki), 54 (2/2/1) ; 3.Aranda (Kawasaki), 41 (3/5/3); 4.Izoird (Kawasaki), 39 (5/3/4); 5.Escoffier (Honda), 34 (4/6/5); 6.Lefrançois (Suzuki), 28 (7/7/6); 7.Dercourt (Suzuki), 26 (6/9/7); 8.Aubin (Suzuki), 25 (9/4/11); 9.Le Hir (Honda), 21 (8/8/9); 10.Ramette (Suzuki), 16 (8/DNF/8); etc..

SX2 : 1.Irsuti (Yamaha), 54 pts (2/1/2); 2 .Imbert (Yamaha), 50 (1/2/4); 3.Bourdon (Honda), 40 (7/5/1); 4.Camporese (Ita, Kawasaki), 40 (6/3/3); 5.Malaval (Yamaha), 35 (5/4/5); 6.Lamarque (Husqvarna), 32 (3/8/7); 7.Roussaly (Husqvarna), 30 (4/7/8); 8.Lebeau (Husqvarna), 28 (8/6/6); 9.Marrone (Husqvarna), 18 (9/11/10); 10.Prudhomme (Kawasaki), 17 (10/9/12); etc…

Amateurs : 1.Bonifacio (Ita, Suzuki), 40 pts (1/1); 2.Termeau (KTM), 30 (4/2); 3.Calley (KTM), 25 (6/3); 4.Saglietto (Yamaha), 22 (7/4); 5.Matthieu (Husqvarna), 20 (5/7); 6.Bajard (Honda), 20 (2/13); 7.Arena (Husqvarna), 18 (9/5); 8.Rappeneau (Honda), 18 (8/6); 9.Hechard (KTM), 15 (3/DNF); 10.Pascal (Yamaha), 12 (10/10); etc…

Greg Aranda prêt à défendre son titre !

Le coup d’envoi du Pro Hexis Supercross est imminent, puisque ce sera ce samedi soir que l’Elite Française du SX se retrouvera à Châteauneuf-les-Martigues qui accueille une fois de plus le premier round de la série. Champion SX1 sortant, Greg Aranda est fin prêt à affronter ses nombreux collègues mais néanmoins rivaux !

Le mois de Juin est toujours assez compliqué à gérer pour les pilotes qui comme Greg ont à la fois un calendrier Motocross et Supercross, dans la mesure ou la saison de MX n’est pas encore terminée alors que la saison de SX démarre ! Pour Greg mais aussi pour Nicolas Aubin notamment qui jouent tous deux le podium voire le titre en Elite, les dernières semaines ont été très occupées. « Sitôt rentré de l’Elite à Pernes j’ai attaqué le testing en supercross, car il n’y a pas de temps à perdre. Côté moteur pas de gros changement entre MX et SX, par contre il y a un gros boulot sur les suspensions qui doivent être ‘béton’ pour le SX. Le problème c’est que quand tu reprends le Supercross tu veux des suspensions plutôt souples, mais plus tu vas vite et plus tu dois les durcir. Il y a donc une période de transition, pas forcément simple à gérer puisque on ne peut se consacrer à 100% au supercross dans la mesure ou il reste deux épreuves de l’Elite, fin juin et mi juillet, au calendrier, » confie Greg Aranda qui est vraiment entré dans le vif de la saison depuis début mai. Mis à part un ou deux weekend, son agenda est en effet ‘blindé’ jusque fin septembre !

Un programme mixte

Si certains de ses adversaires comme Cédric Soubeyras, Adrien Escoffier, Thomas Ramette ou Fabien Izoird se consacrent quasi exclusivement au Supercross, Greg joue lui sur les deux tableaux. « Cet hiver j’ai disputé le championnat Britannique de Supercross, et à peine celui ci terminé il a fallu se préparer pour l’Elite. Certains pilotes ont aujourd’hui un programme axé sur le SX, j’aimerais bien faire de même mais pour notre jeune team SN Motorsports Kawasaki tous les championnats sont importants, même s’il est clair que je prends aujourd’hui plus de plaisir sur une piste de Supercross, » poursuit Greg qui arrive à Châteauneuf les Martigues tenant du titre. Samedi tout sera remis en question, et c’est avec une certaine impatience que pilotes et fans attendent le départ de la première finale de l’année. « Le fait d’être le champion sortant met un peu de pression, c’est sûr, mais l’objectif est d’attaquer la série ‘tranquille’ avant de monter en puissance. Je reste confiant car je connais bien le circuit qui à priori ressemble beaucoup à celui de l’an passé, maintenant je sais que mes principaux rivaux ont passé plus d’heures sur les pistes SX que moi. Je pense qu’on va vivre une belle saison car Cédric (Soubeyras) et Thomas (Ramette) ont faim après s’être blessés l’an passé ; je suis sûr que Nico (Aubin) et Charles (Lefrançois) seront dans le coup, et même s’ils arrivent dans la catégorie Adrien (Escoffier) et Thomas (Do) devraient être aux avant postes, tout comme Christophe (Pourcel) qui connaît très bien Châteauneuf, » analyse Greg.

Trois finales par catégorie

Avec sa formule inédite puisque trois finales sont chaque soir au programme de chaque catégorie SX1 et SX2, le Pro Hexis Supercross à l’avantage de permettre aux fans de voir les pilotes en action durant trois courses, tout en laissant aux pilotes trois chances de victoire. « Personnellement cette formule me plait bien, car si tu te rates dans une course il t’en reste deux pour se rattraper, » confie Greg qui aura pour équipier Fabien Izoird dans le team SN Motorsports Kawasaki. « Le team a été créé l’an passé seulement, mais cet hiver on a passé un gros cap avec l’arrivée de Fabien et une aide accrue de nos partenaires. Notre titre en Pro Hexis nous a fait du bien, et l’objectif est bien sûr de le décrocher cette année encore, » conclue Greg qui sera donc l’homme à battre cette saison en SX1

Trois catégories au programme

Si les trois manches SX1 constitueront bien sûr le ‘must’ de cette soirée de samedi, c’est un programme complet et alléchant qui vous attend à Châteauneuf les Martigues avec trois finales SX2, le championnat amateur, et le show Freestyle assuré par Brice Izzo. Rendez vous ce samedi pour le premier Supercross de l’année dans l’hexagone !

Pour plus d’informations n’hésitez pas à visiter le site http://prohexissupercross.com, et la page Facebook dédiée « Pro Hexis Supercross »

Infos Châteauneuf les Martigues :

Samedi 15 juin : Essais à partir de 15h – Courses à 20h.

Buvette et petite restauration sur place.

Entrée :  25 € –  Gratuit jusqu’à 12 ans.

Billeterie:www.accesvip.fr

Le calendrier 2019 du Pro Hexis :

  • 15 Juin : Châteauneuf-les-Martigues (13)
  • 27 Juillet : La Bosse-de-Bretagne (35)
  • 3 Aout : Fresnes-Saint-Mamès (70)
  • 13/14 Octobre : Villebon

Classement SX1

1.Gregory Aranda (Kawasaki), 60 points (1/1/1)

2.Charles Lefrançois (Suzuki), 47 (2/3/3)

3.Fabien Izoird (Honda),45 (5/2/2)

4.Khounsith Vongsana (Honda), 36 (3/8/4)

5.Xavier Boog (Honda),33 (4/7/5)

6.Gaetan Le Hir (Honda), 30 (7/5/6)

7.Robin Kappel (Kawasaki), 27 (8/6/7)

8.Angelo Pellegrini, 25 (9/4/11)

9.Nick Thury, 23 (6/9/10)

10.Clement Caillat, 19 (10/10/9)

Classement SX2

1.Thomas Do (Suzuki), 51points (1/5/1)

2.Adrien Escoffier (Honda), 50 (3/1/3)

3.Anthony Bourdon (Husqvarna), 45 (2/3/4)

4.Lucas Imbert (KTM), 44 (6/2/2)

5.Yannis Irsuti (Kawasaki), 34 (4/4/8)

6.Arnaud Aubin (Suzuki), 24 (11/8/5)

7.Lorenzo Camporese (Kawasaki), 24 (8/10/6)

8.Calvin Fonvieille (KTM), 24 (10/7/7)

9.Pierre Lozzi (Husqvarna), 24 (9/6/9)

10.Julien Roussaly (KTM), 23 (5/9/11)

Classement Amateurs

1.Enzo Polias, 40 points (1/1)

2.Lucas Mathieu, 34 (2/2)

3.Axel Noyerie, 28 (4/3)

4.Romain Berthome, 22 (7/4)

5.Tristan Bajard, 22 (5/5)

6.Florent Faure, 22 (3/9)

7.Julien Kolly, 18 (8/6)

8.Marc Pardonnet, 15 (10/7)

9.Alexandre Bosc, 11 (13/8)

10.Nicolas Re, 11 (6/15)

  • 1
  • 2
  • 7