• Accueil

Les titres 2018 pour Escoffier et Aranda !

Arrivés tous deux en leader du classement à Toulouse Muret, Adrien Escoffier (Honda SR) et Gregory Aranda (Kawasaki SN Motosport) n’ont pas faibli, accrochant tous deux leur premier titre en Supercross ! Adrien termine le Pro Hexis en beauté en s’imposant dans cette finale à Thomas Do (Suzuki JPM) alors qu’en SX1 Greg a laissé les plus hautes marches du podium du soir à Cédric Soubeyras (Suzuki JPM) et Xavier Boog (Honda SR).

Si elle fut un peu longue à prendre son rythme en raison de travaux de maintenance de la piste et d’un soleil couchant aveuglant pour les pilotes – conduisant à remplacer à la demande des pilotes la première finale SX1 par la séance chrono – cette finale du Pro Hexis Supercross a tenu ses promesses sur le tout nouveau stadium de Toulouse Muret construit par l’équipe de Loic Marey.

SX2 : Escoffier aisément

escoffier gagne le pro hexis supercross sx 2 2018

Arrivé sur une bonne dynamique à cette finale avec cinq succès de manche à son actif lors des deux dernières épreuves Adrien Escoffier n’a pas tremblé pour assurer son premier titre Français, contenant tout au long de la soirée les assauts de Thomas Do ; impressionnant d’efficacité sur une 250 Honda qu’il a dompté au fil des semaines, Adrien rate de peu le ‘Hat trick’ sur cette finale en raison d’une chute dans la première des trois finales. « Un peu déçu de ne pas réussir le score parfait suite à un accrochage avec un retardataire, mais cela reste une très bonne soirée. Redescendre en 250 m’a contraint à travailler dur pour m’habituer à ce retour en petite cylindrée, mais le team a été au top et m’a bien aidé tout au long de la saison, » confiait Adrien sur la plus haute marche du podium. Incontestable dauphin d’Adrien, Thomas Do a fait une très belle soirée en remportant une finale et en dominant le reste du pack SX2 emmené par Arnaud Aubin. Sur le podium des trois finales le Normand a manqué d’un peu de réussite aux départs pour espérer mieux et ravir la troisième marche du podium final à Anthony Bourdon, victime d’une bonne chute aux essais et diminué en course ; cinquième de la soirée derrière un François Dore en pleine progression, Anthony sauve l’essentiel en terminant le Pro Hexis sur la troisième marche du podium final.

SX1 : Aranda première

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Gregory Aranda n’avait encore jamais coiffé de titre sur la scène Française du Supercross. C’est désormais du passé, puisque Greg remporte le Pro Hexis Supercross 2018 ! Partagé entre l’envie d’attaquer et celle d’assurer, il a finalement choisi de ne pas prendre de risques inutiles. « J’ai fait une belle saison, j’aurais bien aimé gagner cette finale mais je n’avais pas assez de points d’avance pour prendre des risques. Je suis content, on a bien bossé avec le team et mon entraineur pour en arriver là et on va essayer de continuer sur cette dynamique » analysait-il depuis la troisième marche du podium. Un podium dominé, et ce n’est pas une surprise, par Cédric Soubeyras qui a toutefois raté le doublé en chutant dans la seconde finale alors qu’il était en plein baston pour la gagne ! Il remporte l’épreuve devant Xavier Boog qui depuis quelques semaines à haussé le ton en SX ; vainqueur à Brienon l’Alsacien quitte Toulouse Muret sur une victoire lors de la dernière course du jour, sans pour autant gagner de place au championnat. Fabien Izoird absent du fait d’une épaule toujours douloureuse, seul Charles Lefrançois pouvait priver Aranda du titre ; auteur d’excellents départs Charles a fait deux belles courses, sans pouvoir tenir le rythme du duo de tête. Il termine vice champion au terme d’une belle série de podiums, devançant sur cette finale Nicolas Aubin de retour à la compétition après une blessure. Blessure, un mot qui revient trop souvent pour Thomas Ramette qui s’est fait mal à l’épaule aux essais et qui est reparti boitillant après une chute au second et dernier départ de la soirée.

Des amateurs qui mettent du gaz

Au fil des épreuves cela roulait de plus en plus vite dans la catégorie Amateurs, et cela ne s’est pas démenti sur cette piste de Toulouse Muret très technique. Ayant rejoint la série à Chaumont, Kevin Pastor s’adjuge son second succès de rang malgré une chute dans la seconde finale, qui lui coute le doublé et permet à Thomas Biron de remporter lui aussi une manche. Comme Thomas, Pierre Cantournet signe une brillante entrée dans le Pro Hexis en montant sur la troisième marche du podium, puisque tous deux faisaient leur première sortie dans la série ! Ce trio infernal relègue Axel Noyerie et Tristan Bajard aux quatre et cinquième place des la soirée, Axel comme Tristan faisant ‘une course dans la course’ avec le titre pour enjeu ; il n’y aura pas de renversement de situation, Axel prenant le meilleur sur Tristan pour décrocher le titre 2018.

N’oubliez pas de scruter les programmes d’AB Moteurs pour revivre prochainement cette finale du Pro Hexis Supercross 2018 !

Classement SX1

1.Soubeyras (Suzuki), 37 (1/2)

2.Boog (Honda), 33 (4/1)

3.Aranda (Kawasaki), 33 (2/3)

4.Lefrançois (Suzuki), 28 (3/4)

5.Aubin (Suzuki), 22 (5/5)

6.Le Hir (Honda), 20 (6/6)

7.Mallet (Husqvarna), 17 (7/8)

8.Lozzi (Husqvarna), 14 (8/10)

9.Tarallo, 12 (9/11)

10. Prost (Honda), 22 (10/9)

Classement SX2

1.Escoffier (Honda), 57 points (2/1/1)

2.Do (Suzuki), 54 (1/2/2)

3.Aubin (Suzuki), 45 (3/3/3)

4.Dore (Kawasaki), 35 (7/4/4)

5.Bourdon (Husqvarna), 32 (5/5/6)

6.Regnier (Kawasaki), 29 (6/6/7)

7.Fonvieille (KTM), 28 (4/12/5)

8.Polias (Husqvarna), 20 (10/9/9)

9.Manzato (Husqvarna), 20 (8/8/12)

10.Marrone (Suzuki), 19 (11/10/8)

Classement Amateurs

1.Kevin Pastor, 35 (1/3)

2.Thomas Biron, 33 (4/1)

3.Pierre Cantournet, 32 (3/2)

4.Axel Noyerie, 30 (2/4)

5.Tristan Bajard, 21 (5/6)

6.Alexandre Bosc, 19 (8/5)

7.Romain Berthome, 18 (7/7)

8.Axel Boldrini, 17 (6/9)

9.Julien Kolly, 15 (9/8)

10.Tanguy Termeau, 11 (11/10)

Le Pro Hexis Supercross à l’heure de la finale

C’est samedi soir, sur le nouveau circuit de Toulouse Muret que va se jouer la cinquième et dernière épreuve du Pro Hexis Supercross 2018. Adrien Escoffier et Gregory Aranda sont bien placés pour y décrocher un premier titre dans une discipline ou ils excellent, mais avec trois manches au programme de chaque catégorie rien n’est joué !

En l’espace de trois mois et autre rounds, la hiérarchie s’est décantée en SX1 comme en SX2, sans pour autant que rien ne soit définitivement acquis ; en effet avec trois finales par soir et soixante points à distribuer dans chaque catégorie Pro (deux finales et quarante points chez les amateurs) le suspens devrait rester entier jusqu’aux alentours de 22h45, heure de départ de la troisième et dernière manche SX2.

Toulouse Muret à l’heure du SX

Après deux éditions sur le site de Grenade, c’est sur un tout nouveau circuit imaginé et construit par Loic Marey que le Supercross déménage et que va se clôturer le Pro Hexis 2018. Habitué à tracer des pistes un peu partout dans le monde, Loic a mis toute son expérience dans ce nouveau projet qui va donc être inauguré de la plus belle des façons en accueillant les gros bras du Supercross Français.

Escoffier en position de force

Leader du SX2 avec 18 points d’avance sur Thomas Do, Adrien Escoffier possède en quelque sorte un ‘joker’ puisque chaque finale rapporte 20 points. Une fois ré accoutumé à la catégorie SX2 et adapté à sa nouvelle monte, l’officiel Honda SR a mis le turbo en remportant les cinq dernières finales ! Il a de ce fait pris un net ascendant sur Thomas Do, Anthony Bourdon et Arnaud Aubin qui restent en l’absence de Yannis Irsuti blessé ses principaux rivaux. Tous ont remporté au moins une finale et squattent les podiums, Thomas et Anthony étant les mieux placés pour accompagner Adrien sur le podium final du Pro Hexis. Sur quelle marche ? Réponse samedi soir ! Si tous quatre auront des supporters derrière eux, ils ne seront pas forcément les plus encouragés car deux ‘locaux’ entendent bien jouer les trouble fêtes, venus en voisins depuis Albi. Calvin Fonvieille fera sa rentrée sur le Pro Hexis après sa blessure au poignet, alors que Julien Roussaly aura à cœur de confirmer sa montée en puissance avec plusieurs top cinq depuis le début de saison.

Aranda calculateur ?

Leader du SX1 malgré sa blessure qui l’empêcha de disputer deux manches à la Bosse de Bretagne, Greg Aranda est plus habitué à tout donner en course plutôt qu’à gérer… Il va lui falloir calculer pourtant ce weekend, car avec neuf et dix points d’avance sur Charles Lefrançois et Fabien Izoird il n’est à l’abri de rien ! Si Fabien l’a rarement battu cette saison à la régulière, Greg a trop de métier pour savoir qu’il va lui falloir se méfier du sextuple champion de France, tout en méfiant de Charles auteur d’un sans faute cette saison. Et la donne se complique un peu plus quand on sait que Thomas Ramette (auteur du triplé à La Bosse) et Cédric Soubeyras (auteur du triplé à Chaumont) joueront les outsiders dans ce combat à trois, eux même n’ayant aucune chance de titre suite à leur absence à plusieurs épreuves. Autres animateurs capables de s’immiscer dans le haut du classement, Xavier Boog vainqueur à Brienon, Nicolas Dercourt auteur d’un podium à Chaumont et Nicolas Aubin sur un podium à Fresnes seront eux aussi à surveiller de près par les trois candidats au titre !

Du FMX et des artifices

Ingrédient indispensable d’un Supercross réussi, le Freestyle sera aussi de la partie avec trois shows au cours de la soirée, tandis qu’un feu d’artifice clôturera la soirée sur le coup de 23h00. Les portes du ‘stade’ ouvriront dès 15h00 pour assister aux essais, le lancement de la soirée étant prévu à 19h30 pour donner le coup d’envoi des huit manches de la soirée (2 pour les amateurs, 3 pour le SX2 et autant pour le SX1).

Les billets seront en vente aux guichets, pour ceux qui n’auront pas réservé à l’avance sur le site http://bit.ly/2uGkxz4

VIDEO RESUME

Après Gregory Aranda et Thomas Ramette, c’est cette fois Cédric Soubeyras qui s’est imposé dans le Pro Hexis Supercross ! A Chaumont Cédric a remporté les trois manches SX1 devant Gregory Aranda, qui reprend la plaque rouge de leader de la catégorie alors qu’en SX2 Adrien Escoffier a poursuivi sur la lancée de la Bosse, réussissant un impressionnant triplé qui lui permet de conforter son leadership dans la catégorie.

Blessé lors de l’épreuve d’ouverture à Châteauneuf, Cédric Soubeyras n’a pas raté son retour sur le Pro Hexis Supercross en signant un superbe triplé qui lui permet de conserver son titre de ‘King de Chaumont’ et de se relancer alors que la saison de SX bat son plein. Cédric n’a pas lésiné pour aller chercher ces succès, puisque dans chacune des trois manches il a dû s’employer pour aller rechercher Gregory Aranda auteur d’excellents départs ; Greg n’a lui non plus pas raté sa rentrée en SX, montant sur la seconde marche du podium avec trois secondes places qui lui permettent de reprendre le leadership du SX1 devant Charles Lefrançois. A Chaumont Cédric et Greg évoluaient un ton au dessus de leurs rivaux, et une fois de plus c’est Charles Lefrançois qui est sorti du pack pour aller chercher cette troisième marche du podium ; effectuant sa meilleure saison en SX, Charles désormais est quasi assuré du podium final du Pro Hexis. Reste à savoir sur quelle marche on retrouvera le Breton, qui a une avance minimaliste face à Fabien Izoird qui doit composer avec une épaule blessée lors d’un SX estival. Fabien a comme toujours serré les dents pour accrocher un maximum de points, terminant quatrième à Chaumont devant Nicolas Dercourt de plus en plus à son aise en SX ; au rayon des déceptions on ne peut que déplorer la blessure contractée par Thomas Ramette qui avait dominé le pack à La Bosse, et qui s’est refait mal en course.

Escoffier sur la voie royale

Une manche à Châteauneuf, deux manches à La Bosse et trois à Chaumont, Adrien Escoffier a définitivement repris ses marques sur cette catégorie SX2 qu’il a dominé ce weekend. En s’imposant à trois reprises il se ménage une petite marge d’avance vis à vis de Thomas Do qui reste son principal adversaire dans la course au titre ; à Chaumont Thomas n’a pu suivre le rythme d’Adrien sur les trois manches, faisant jeu égal avec Yannis Irsuti de retour aux avant postes. De plus en plus à l’aise sur sa nouvelle monte Yannis s’est offert deux podiums ce weekend, montant sur la seconde marche du podium de la soirée ; avec vingt sept points de retard sur Anthony Bourdon cinquième à Chaumont derrière Arnaud Aubin, Yannis aura du mal à monter sur le podium final même s’il reste soixante points à disputer lors de la finale de Toulouse Muret. Chez les amateurs c’est un nouveau venu qui s’est imposé, devant les deux hommes forts de la catégorie ; vainqueur des deux manches Kevin Pastor monte sur la plus haute marche du podium devant Axel Noyerie et Tristan Bajard, qui n’ont plus qu’une épreuve pour se départager.

Rendez vous à Toulouse pour la finale

Après le Sud-Est, l’Est et la Bretagne, c’est dans le Sud-Ouest que seront fêtés les différents lauréats du Pro Hexis Supercross le 22 septembre prochain, dans un tout nouveau stadium construit par Loic Marey à Toulouse-Muret.

Trois pour une couronne en SX1 comme en SX2 !

Après un petit break le Pro Hexis Supercross reprend ce weekend à Chaumont Semoutiers (52) ou va se disputer l’avant dernière épreuve de la série. Avec sa formule comprenant trois finales par catégorie, pas moins de 120 points restent à distribuer dans chaque catégorie si bien que tout restera incertain jusqu’à la finale de Toulouse Muret.

Un plateau au complet

Les blessures font malheureusement partie du quotidien des pilotes qui paient souvent un lourd tribu à leur passion, et après s’être tous blessés récemment Gregory Aranda, Cédric Soubeyras, Thomas Ramette et Fabien Izoird s’aligneront tous avec pour ambition de s’imposer à Chaumont ou Cédric avait gagné l’an passé devant Greg et Fabien. Ayant perdu toutes ses chances pour le titre après s’être blessé à Châteauneuf, Soubeyras s’est offert un podium dès sa course de reprise à La Tremblade et arrive à Chaumont en pleine possession de ses moyens, tout comme Aranda qui aura à cœur de reprendre la plaque rouge de leader du classement SX1 ; vainqueur de cinq des sept premières manches et sur le podium des deux autres, Greg a dû jeter l’éponge en cours de soirée à La Bosse de Bretagne après s’être accroché avec un autre pilote. Malgré son absence aux deux dernières manches courues il reste très proche du leader puisqu’il ne compte que quatre points de retard sur Fabien Izoird ; le plus titré des pilotes tricolores de SX se retrouve une nouvelle fois aux premières loges, mais devra faire face aux assauts de ses rivaux. Troisième du provisoire et révélation de la saison, Charles Lefrançois a profité du passage du Pro Hexis sur ses terres pour confirmer ses ambitions, lui qui ne pointe qu’à cinq petits points du leader et permet à trois constructeurs différents de se partager les trois premières places du classement. Autre favori de cette quatrième étape Thomas Ramette a fait une fracassante entrée en lice à La Bosse, survolant les trois manches et intégrant d’entrée de jeu le top ten du classement ; autres hommes à suivre dans cette catégorie SX1, Xavier Boog, Nicolas Aubin et Gaëtan Le Hir.

Situation indécise

Si la situation reste indécise en SX1 ou ils sont trois à se tenir en cinq points, c’est tout aussi indécis en SX2 ou les trois premiers sont séparés de six unités ! Après Thomas Do et Anthony Bourdon, la catégorie s’est offert un troisième leader en autant d’étapes à La Bosse ou Adrien Escoffier à récupéré la plaque rouge de leader de la catégorie. Ces trois garçons se sont partagés avec Arnaud Aubin les neuf premières manches, soit trois pour Thomas et Adrien, deux pour Arnaud et une pour Anthony ; des favoris seul Yannis Irsuti n’a pour l’instant pas vaincu, mais après son récent changement de monture il faut s’attendre à le voir à nouveau jouer la gagne à Chaumont

Huit finales et du FMX

Outre les trois finales SX2 et les trois finales SX1 il y aura deux finales réservées aux amateurs ou pas moins de 28 pilotes sont engagés, alors que trois show FMX animeront la soirée qui se terminera avec un feu d’artifice. Ouverture des portes dès 15h00 pour les essais, la présentation de la soirée étant programmée à 20h15 précises. Le tarif d’entrée est de 20€, gratuit pour les moins de 14 ans.

Escoffier et Izoird aux commandes !

Retournement de situation à l’issue de la troisième des cinq épreuves du Pro Hexis Supercross, avec la prise de pouvoir d’Adrien Escoffier et de Fabien Izoird qui montent tous deux sur le podium de la classique Bretonne. Adrien s’impose en SX2, alors qu’en SX1 Fabien se classe second derrière Thomas Ramette auteur d’un éblouissant come back dans une épreuve marquée par la malchance de Greg Aranda qui perd les commandes du SX1.

Une météo idéale, un tracé technique et compact, un public nombreux et enthousiaste, La Bosse de Bretagne reste la référence en matière de Supercross dans le grand Ouest. Le public est reparti ravi de sa soirée, entre courses intenses, superbe show FMX et beau feu d’artifice pour clôturer l’épreuve.

Escoffier aux commandes du SX2

Il n’aura fallu que deux courses pour qu’Adrien Escoffier prenne définitivement en mains sa 250 Honda et remporte sa première soirée, prenant du même coup la tête du Pro Hexis SX2. Dauphin de Thomas Do en première manche, auteur du holeshot et dominateur de la seconde manche, Adrien prendra rapidement l’avantage sur Anthony Bourdon dans la troisième finale pour s’assurer la victoire devant un excellent Thomas Do. Vainqueur de la première manche Thomas ne réussira pas d’aussi bons départs dans les deux autres finales mais reviendra à chaque fois dans le top trois pour monter sur la seconde marche du podium et du provisoire. Arrivé en Bretagne leader du SX2 Anthony Bourdon a livré une excellente soirée lui aussi, prenant d’excellent départs dans deux des trois finales pour aller chercher la troisième place du jour. Derrière ce trio Yannis Irsuti prend le meilleur sur Arnaud Aubin, mais il leur a manqué à tous deux de meilleurs départs pour jouer le podium. A noter la blessure de Lucas Imbert aux essais, touché au poignet.

Ramette vainqueur, Aranda blessé en SX1

Auteur de la pole aux essais, Gregory Aranda était l’homme à battre à La Bosse, mais il lui aura manqué de meilleurs départs pour jouer la gagne face à un Thomas Ramette de retour en SX après sa blessure au genou. Dauphin de Thomas en première manche, Greg va chuter fort en seconde manche et laissera peut-être là ses espoirs de titre ; cinquième en début de course derrière Xavier Boog il se fera surprendre quand ce dernier ne sautera finalement pas un enchainement technique. Retombant sur l’Alsacien et se blessant au nez dans la chute, Greg (comme Xavier) ne repartira dans l’ultime manche remportée comme les deux précédentes par Thomas Ramette. Prudent dans les virages à gauche pour préserver son genou, Thomas n’a pas raté son retour et s’impose devant Fabien Izoird ; sur le podium des trois finales Fabien est le nouveau leader du SX1 devant Charles Lefrançois qui malgré une chute au premier départ monte sur le podium final. Le Breton qui jouait à domicile poursuit son excellente campagne SX, une campagne que Nicolas Dercourt a bien entamé puisqu’il termine quatrième de la soirée devant Nicolas Aubin ; auteur jusque là d’une belle soirée, Gaëtan Le Hir chutera malheureusement sans gravité dans l’ultime course du jour.

Les 125 à la fête chez les amateurs

Courses toujours aussi disputées chez les amateurs, ou deux pilotes 125 s’imposent sur ce tracé technique ! En bagarre avec Axel Noyerie durant la première finale, Melvin Ferro s’imposera d’entrée de jeu dans la seconde qui verra Axel se retirer après une chute ! Melvin remporte la soirée devant Florent Faure (également sur une 125) et Tristan Bajard qui recolle aux basques de Noyerie au provisoire.

Le Pro Hexis Supercross marque une pause d’ici la prochaine épreuve de Chaumont Semoutiers (25 Aout) mais d’ici là ne loupez pas le sujet que notre partenaire AB Moteurs consacrera dans la semaine à cette manche de La Bosse de Bretagne.

Classement SX1

1.Ramette (Suzuki), 75 points (1/1/1)

2.Izoird (Honda), 62 (3/2/3)

3.Lefrançois (Suzuki), 58 (5/3/3)

4.Dercourt (Yamaha), 52 (4/5/4)

5.Aubin (Suzuki), 46 (6/6/5)

6.Prost (Honda), 41 (9/7/6)

7.Laurens (Honda), 38 (10/8/7)

8.Caillat (KTM), 35 (11/9/8)

9.Le Hir (Honda), 31 (8/4/0)

10.Aranda (Kawasaki), 22 (2/0/0)

Classement SX2

1.Escoffier (Honda), 70 points (3/1/1)

2.Do (Suzuki), 67 (1/2/3)

3.Bourdon (Husqvarna), 60 (2/5/2)

4.Irsuti (Kawasaki), 54 (4/3/5)

5.Aubin (Suzuki), 52 (5/4/4)

6.Roussaly (KTM), 44 (6/7/6)

7.Dore (Kawasaki), 42 (8/6/7)

8.Charlier (Husqvarna), 37 (9/9/8)

9.Chamberaud (KTM), 34 (10/10/9)

10.Vinel (Yamaha), 31 (11/11/10)

Classement Amateurs

1.Melvin Ferro (Yamaha), 47 points (2/1)

2.Florent Faure (Yamaha), 42 (3/2)

3.Tristan Bajard (KTM), 36 (4/4)

4.Victor Legeard (KTM), 33 (8/3)

5.Louis Trelluyer (Yamaha), 30 (5/7)

6.Marc Pardonnet (Yamaha), 27 (10/5)

7.Anthone Michel (KTM), 27 (7/8)

8.Nino Bruxelle (Kawasaki), 26 (6/10)

9.Axel Noyerie (Husqvarna), 25 (1/0)

10.Bastien Buisson (KTM), 22 (14/6)

  • 1
  • 2
  • 6